Saint-Élie-de-Caxton, 41 septembre de l'année mille neuf sent bon

Slide1Slide1
Slide2Slide2
Slide3Slide3
Slide4Slide4
Slide5Slide5
Slide6Slide6
Slide7Slide7
Slide8Slide8
Slide9Slide9
Slide10Slide10
Slide11Slide11
Slide12Slide12

Dans un village isolé, la misère gruge son monde et leurs rêves. Depuis quelques années, les habitants de Saint-Élie-de-Caxton trouvent tout juste à manger pour se maintenir en vie. Les jardins de chacun ne fournissent pas à produire suffisamment pour subvenir à la faim.

Au printemps, Ésimésac, seul habitant du village à n’avoir pas d’ombre mais jouissant d’une grande force, décide de s’y mettre à redonner aux ventres du village.

Il convainc son monde de contribuer, chacun de son mieux, pour participer à un projet de jardin communautaire. À multiplier les forces de chacun pour cultiver en grand.

Et on s'y lance.

À ce même moment, on entend une rumeur voulant que la construction d’un chemin de fer dans la région relie bientôt Saint-Élie-de-Caxton au reste du monde. Avec la promesse de l’abondance, des wagons remplis d’opulence et de boustifaille, le train laisse espérer à du confort et du facile. Le forgeron Riopel, dont l’ombre est immense, choisi de s’impliquer dans la fabrication de rails plutôt que dans la culture maraîchère. Et il convainc les gens de s’investir dans ses ferrailles et affaires plutôt que de jouer le jardin. L’été se déroule, et, un à un, ceux qui avaient osé le jardinage passent du côté du forgeron. Le grand projet commun d’Ésimésac perd des plumes et bat de l’aile sous le poids du métal, mais devrait-il s’opposer au progrès?

Un film de LUC PICARD
scénario de FRED PELLERIN avec la participation de LUC PICARD
produit par LORRAINE RICHARD et LUC MARTINEAU

NICOLA-FRANK VACHONNICOLA-FRANK VACHON
NICOLA-FRANK VACHON
Ésimésac Gélinas
GILDOR ROYGILDOR ROY
GILDOR ROY
Forgeron Riopel
MAUDE LAURENDEAUMAUDE LAURENDEAU
MAUDE LAURENDEAU
Lurette Riopel
SOPHIE NÉLISSESOPHIE NÉLISSE
SOPHIE NÉLISSE
Marie Gélinas
LUC PICARDLUC PICARD
LUC PICARD
Toussaint Brodeur
RENE RICHARD CYRRENE RICHARD CYR
RENÉ RICHARD CYR
Méo Bellemare
MARIE BRASSARDMARIE BRASSARD
MARIE BRASSARD
Madame Gélinas
MARIE-CHANTAL PERRONMARIE-CHANTAL PERRON
MARIE-CHANTAL PERRON
Jeannette Brodeur
DENIS TRUDELDENIS TRUDEL
DENIS TRUDEL
Hubert
PIERRE COLLINPIERRE COLLIN
PIERRE COLLIN
Lorenzo Deziel
HUGO GIROUXHUGO GIROUX
HUGO GIROUX
Gars du train
ALAIN SAUVAGEALAIN SAUVAGE
ALAIN SAUVAGE
Le curé Flambant
ISABEL RICHERISABEL RICHER
avec la participation d'ISABEL RICHER
La Sorcière

distribution des rôles CATHERINE DIDELOT
création des costumes CARMEN ALIE
conception artistique NICOLAS LEPAGE
son PIERRE BERTRAND
conception sonore OLIVIER CALVERT
mixeur LOUIS GIGNAC C.A.S.
direction de la photographie FRANÇOIS DUTIL
musique originale MICHEL CORRIVEAU
montage image YVANN THIBAUDEAU
superviseur des effets visuels ALEXANDRE LAFORTUNE
productrice déléguée MARTHA FERNANDEZ
producteurs exécutifs DANIEL PROULX et RICHARD SPEER
photographes de plateau BERTRAND CALMEAU et PHILIPPE BOSSÉ

remerciements
MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HARRINGTON
BUREAU DE CINÉMA ET DE LA TÉLÉVISION DES LAURENTIDES

Il n'est jamais trop tard pour bien lire. Consultez nos parutions précédentes.

Il n'est jamais trop tard pour bien lire. Consultez notre plus récente édition.

La Voix de St-Elie
La force d'une ombre

Voici qu'on assiste à un phénomène aussi étrange que troublant. Pour dire vrai, c'est à n'y rien comprendre.

Un certain habitant, forgeron de son métier, a une ombre qui passe même plus dans les cadres de portes. Tandis qu'un autre, Ésimésac pour ne pas le nommer, costaud comme deux et fort avec ça, n'a pas l'ombre d'une ombre. Faut dire que ce petit Gélinas-là a jamais été comme les autres.

Apparemment, il serait resté des années dans le ventre de sa mère mais sitôt qu'il en est sorti, il était déjà grand et bien bâti.

La force d'une ombre: Visionner un extraitLa force d'une ombre: Visionnre un extrait

De mémoire d'ombre, c'était jamais arrivé. Avant, chaque personne avait une ombre qui la suivait partout, au pas. Jusqu’à la tombe.
C'était comme ça et pas autrement. Mais si nos ombres commencent à se dessouder et à plus nous ressembler... Où c'est que tout ça va nous mener ?

Une chose est sûre, c'est pas l'ombre qui fait l'homme.

D'ici à ce qu'on explique ce s'ombre mystère, attachez-vous à votre ombre, gardez-là toutes proportions gardées et vérifiez souvent, particulièrement sur le coup de midi quand le soleil luit, si elle vous suit. À suivre...

Partagez
Recette de Soupe a misere

Recueillie auprès de Madame Gélinas, qu'on remercie.


Facile - Temps de preparation 8 min.

Ingrédients : eau, sel, pain gris, convives.

Pour commencer, faites chauffer de l'eau. Calculez une bonne louche par portion. Une fois qu'elle bouillonne bien fort, ajoutez du sel - une pincée fera l'affaire. Fermez le feu et servir avec du pain gris pour tremper dedans.
Et avant de saisir votre cuillère et de la mener jusqu'à votre bouche, rappelez à tous vos invités que « la misère, c’est un plat qui se mange ensemble ! ».
Vous connaissez les recettes des rêves au lard, des tartes à rien ou encore, celle du pâté chinois à disette ?
Faites-nous les parvenir !
Soupe a misereSoupe a misere
Partagez
Courrier du coeur et du ventre

Par Mlle Valentine Vadeboncoeur Côté cœur, vous perdez un peu le nord, êtes un brin déroutés et pour ainsi dire déboussolés?
Écrivez vite à Valentine, elle saura vous guider.

Q1 Célibataire dans la fleur de l'âge (plus pâquerette que gloire du matin), bien sous la plupart des rapports, honnête et au franc parlé, recherche sans succès âme sœur, cousine ou apparentée. Pouvez-vous m'éclairer même à la chandelle ?

R1 Cher Célibataire, votre franc parlé est p'tet ben la source de votre insuccès. L'usage d'un sourire permanent, de politesses et de compliments vous permettra assurément de faire des ravages. Apprenez à tourner pis à retourner votre langue avant de parler : quand vient l'heure de séduire, hésitez pas à exagérer un brin ou même deux. Bien sûr les décoctions à base de trèfles et de feuilles de chêne pour fabriquer un philtre d'amour ont aussi un effet instantané et scientifiquement prouvé. Un conseil, pour récolter le succès souhaité, additionnez les deux: philtre et tournage de langue. En passant, je suis également célibataire...

Partagez

Q2 Mademoiselle Valentine, mon amoureux est loin et tous les soirs je me console en épétalant une marguerite : un peu - beaucoup - passionnément - à la folie. Mais voilà, que depuis une semaine, je suis à court de marguerite, à court de pétales et bientôt à court de larmes. Que faire ?

R2 Allez, allez, consolez-vous vite, essuyez vos beaux yeux, mouchez-vous comme il faut et essayez mon truc INFAILLIBLE. Effeuillez un trèfle à quatre feuilles en commençant par dire «un peu». Je vous laisse découvrir le reste...

Partagez
Dans notre prochain numero, notre chronique MODE
Va faire noir comme le poêle aujourd'hui
Partagez
Les p'tites annonces de St-Elie
A vendreA vendre

À VENDRE, véritable paradis sur terre pour bricoleur aguerri ayant une vaste gamme d'amis plombiers, massons, briqueteurs, soudeurs, arpenteurs, bidouilleurs, patenteux et besogneux. Espace unique et non défini à convertir à votre guise en chambres, salon, cuisine ou atelier. Mezzanine, chauffage central, gouttières et aspirateur central: inexistants. Toiture antique. Rideaux inclus. à qui la chance ?
Demandez Marcel, au village.

Partagez
Cheval a louerCheval a louer

VOUS N'EN POUVEZ PLUS de tirer votre charette à bras? Mon cheval Oscar pourrait faire toute la différence, pour vous mener aux champs ou ben donc en ville ou ben ailleurs (sauf sur le sentier des lutins qui est trop étroit et cahoteux pour lui). Location à l'heure et à la journée. 22 ans d'expérience. 514-612-1933.

Partagez
CampingCamping

SÉJOUR ET NUIT en pleine nature, dans un lieu à quelques lieues de Saint-Élie-de-Caxton. Là où le train ne se rend pas et la civilisation, encore moins. Places limitées. Boussole fournie. Réservations sur place.

Partagez
La Voix de St-Elie
Sagesse en herbe

On a toujours cru que les fleurs se trouvaient dans les jardins, que les anges se tenaient tous au ciel et que la sagesse poussait avec les années... Et pourtant, la plus sage du village, ben c'est la p'tite Marie, haute comme 4 pommes et demie et légère comme une feuille de... de... comme n'importe quelle feuille même recto verso. Mais quand on la mesure à mesure d'âme, elle est grande comme un grand chêne. Tout ça, sans être encore même dans la fleur de l'âge.

Dans son jardin secret, Marie cultive des brins de ben de l'espoir et elle sème ses belles idées pour récolter les histoires qui finissent bien.

Sagesse en herbeSagesse en herbe

Dans son jardin pour vrai, elle fait pousser des papparmanes, des patates pilées, des patates frites, des patates en robes de chambre (qu'il faut semer enveloppées dans des pantoufles!) et puis des filles et puis des garçons heureux.

Le mot de la fin: l'été prochain, pour que tout aille bien, cultivez vos jardins et mettez-y tout ce qui vous chante de bon.

Partagez
Couvre-chefs, chapeaux et capines !

Décidément, en cette année mil neuf sent bon, la tendance-mode à Saint-Élie est aux bibis (et à la bibine dans le cas du Barbier Méo mais ça, c'est une autre histoire qui pourrait faire verser beaucoup d'encre, mêlée à quelques rasades de gin). Revenons à nos moutons et autres chapeaux melons. Cet accessoire, matin et soir, fait décidément tourner les têtes. Déjà l'été dernier, on remarquait une vague de fichus et calottes mais avec l'hiver qui vient, les habitants continuent de plus belle et de plus beaux avec une foule de chapeaux assortis comme à sortir.

Petits bonnets de crochet, foulards savamment négligés, fourrure pour homme, galurins, calottes, casquettes, capines et chapeaux cloches, y a pas un chat ou presque qui sort sans son couvre-chef.

Est-ce parce qu'ils ont peur que le ciel ne leur tombe sur la tête ? Est-ce pour se faire de l'ombre? Nulle part, l'histoire ne le dit. Mais quoi qu'il en soit, allez hop, soyez dans le vent, tout en vous en protégeant. Mesdames, à vos tricots. Messieurs, à vos pièges à ratons. Si cette saison vous voulez être dans le ton, tricotez serré, traficotez, cousez, chassez le chapeau!

Et rappelez-vous que l'avantage est indéniable : que vous ayez du front ou du toupet, nul ne le sait.

Partagez
Courrier du coeur et du ventre

Par Mlle Valentine Vadeboncoeur Côté cœur, vous perdez un peu le nord, êtes un brin déroutés et pour ainsi dire déboussolés?
Écrivez vite à Valentine, elle saura vous guider.

Q1 Mon homme a beaucoup de cœur... Y a le cœur à chanter, à travailler, à manger, à rire et surtout, à giguer. Mais quand il arrive 9 heures le soir pis le temps de se coucher, ben y a plus le cœur à dormir que le cœur à me faire la cour. Pis ça me brise un peu le cœur.

R1 J'en ai connu beaucoup des comme ça. Au moins 3 si c'est pas 36. Écoutez-moi, j'pense que vous aussi, vous devriez chanter et pis giguer. Comme ça, ou ben ça va lui donner l'idée de vous faire la cour ou ben ça va vous donner le cœur à dormir. Mais dans un cas comme dans l'autre, tout ira mieux. Je suis de tout cœur avec vous.

Partagez
Va faire noir comme le poêle aujourd'hui
Partagez
Les p'tites annonces de St-Elie
Mouche recherchéesMouche recherchées

MOUCHE RECHERCHÉES Commerce prospère cherche fournisseur de mouches noires ou à chevreuil de bonnes tailles pour justifier l'affiche sur sa devanture. À échanger contre séance de coiffure, fil de pêche sans hameçon ou histoire de pêche. Petits farceurs s'abstenir. Demandez Toussaint au Magasin Général.

Partagez
Méthode miracle pour toujours gagner aux cartes et même à la batailleMéthode miracle pour toujours gagner aux cartes et même à la bataille

MÉTHODE MIRACLE POUR TOUJOURS GAGNER AUX CARTES ET MÊME À LA BATAILLE Ce nouveau guide paru à quelques exemplaires vous permet de toujours gagner aux cartes même à la bataille, écrit par un homme qui gagne toujours aux cartes, des fois même à la bataille. Un seul exemplaire disponible : petitesannonces@esimesac.com

Partagez
Comme neufComme neuf

COMME NEUF À vendre, tracteur d'un très beau rouge, ayant servi juste les dimanches pour aller à messe pis après chez Méo. Le moteur fait des drôles de bruits, il part quand ça y chante et y s'arrête de temps en temps. Ces fois-là, j'en profite pour me reposer. Y est comme moi, pas trop pressé. Appelez-moi de jour comme de soir : 514-613-0961

Partagez
La Voix de St-Elie
Le bonheur, c'est en gang que ça se vit !

Et ça s'est vu, ça s'est vécu, le soir de la grande et même immense première de Montréal. Le Cinéma Impérial était illuminé comme pour une belle veille de Noël avec dans le ciel une lune qui aurait décroché un premier prix. Le public brillait, allumé par une fébrilité qui se sentait ben au-delà du quartier. Luc Picard a remercié toute sa troupe, ben oui une troupe comme au théâtre, parce que deux films tournés ensemble, ça forme une famille formidable. Et de conclure en citant Michel Chartrand : « On est né pour le bonheur, sti ! Pis le bonheur c'est en gang que ça se vit ! »
Une fois que les bobines se sont mises à tourner, y a un beau grand silence qui s'est installé, rempli de rêves, de frissons et de points de suspension. Au générique, l'exclamation ! Des tonnerres éblouissants d'applaudissements, des éclairs de flash et de flash back, des p'tites larmes vite essuyées et des sourires ben accrochés. Après, l'écran s'est levé sur le groupe Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs qui s'est mis à jouer. Tous ont trinqué à la santé du film, en sirotant la Coupe à Méo et la Bière à Toussaint.
Y a pas à dire et à redire, même une fois la représentation finie, y a l'ombre de Ésimésac qui nous suit... avec bonheur.

Partagez
Le bonheur, c'est en gang que ça se vit !Le bonheur, c'est en gang que ça se vit !
Le bonheur, c'est en gang que ça se vit !Le bonheur, c'est en gang que ça se vit ! Photos : Gracieuseté Jean-Pierre Tadros - CTVM.info
Le jeu des 7 erreurs

Ô vous, fins observateurs avec un œil de lynx, un regard de faucon et des pupilles exercées... À vous aussi, avec vos lunettes double foyer devant vos yeux pétillants, voici un défi ! Relevez les 7 différences entre ces 2 scènes, partagez cet article sur Facebook, et citez les 7 erreurs. Sept participants tirés au hasard, recevront chacun deux entrées gratuites ! Allez hop, même si vous êtes presbytes et myopes, répondez-nous vite, avant le 3 décembre, 17 h, en ajoutant votre réponse sur le lien Facebook, ci-bas. En passant, une exclusivité : au moins une de ces deux scènes n'apparaît pas dans la version présentée au cinéma.
Laquelle ? Les deux ? Vous le découvrirez en salle, dès le 30 novembre !

Partagez
Courrier du coeur et du ventre

Par Mlle Valentine Vadeboncoeur Côté cœur, vous perdez un peu le nord, êtes un brin déroutés et pour ainsi dire déboussolés?
Écrivez vite à Valentine, elle saura vous guider.

Q1 Voyez-vous, Valentine, je louche ! Quand je regarde un homme, j'ai un œil qui va par en avant et l'autre part de travers. Que faire ?

R1 Chère Simone, loucher un peu, c'est ce qu'on appelle avoir une coquetterie dans l'œil. C'est pas courant et vraiment charmant. Laissez-moi vous dire que c'est un avantage que je vous envie grandement. En plus de voir tout ce qui se passe autour de vous, quand vous avez deux prétendants dans la mire, vous avez deux fois plus de chances de tomber dans l'œil de l'un des deux... qui craquera pour vos beaux yeux.

Partagez

Q2 Je l'avoue, quand vient l'heure de conter fleurette, j'ai les deux pieds dans même bottine. En deux mots, je ne suis pas capable de faire les premiers pas. Honnêtement, je suis assez beau, athlétique et bon coureur mais quand vient l'heure de faire la cour, je suis comme pris de court. Surtout avec la jolie Simone aux beaux yeux qui ne pose jamais son regard sur moi.

R2 Allez, allez, bel inconnu, un peu de courage! Quand on ne fait rien, faut pas se surprendre de passer inaperçu et comme transparent. En passant, un conseil pour Simone: si vous voulez que son œil se pose sur vous, mettez-vous de côté, le gauche, celui du cœur et faites-lui les yeux doux.

Partagez
Votre météo locale
Va faire noir comme le poêle aujourd'hui
Partagez
Les p'tites annonces de St-Elie
Payons comptantPayons comptant

PAYONS COMPTANT. Bibelots, belottes, camelote, machins, chouettes (empaillées), trucs, binouches, pinouches, patentes, attaches, vermicelles, colle, collections de boutons, bidouilles, fourchettes, punaises, ficelles, morceaux et miettes, on achète tout. Discrétion assurée.

Partagez
À vendre, gland de chêneÀ vendre, gland de chêne

À VENDRE, GLAND DE CHÊNE aux vertus insoupçonnées. Une fois transformé en fumée par les soins d'une sorcière, il se révèle extrêmement puissant. À essayer, sans l'ombre d'un doute.

Partagez
À donnerÀ donner

À DONNER, 10 LAISSEZ-PASSER DOUBLES pour Ésimésac ! Une occasion à ne pas hum... laisser passer. Pour participer, partagez cette p'tite annonce sur Facebook avant le jeudi 29 novembre 15 h !

Partagez
Le film Esimesac
Envol de Marie Bande annonce du film Esimesac
Kung Fu Numerik

Direction de création / Conception / Rédaction
Valérie Letarte

Direction artistique
Nicholas Timm

Direction technique
Ghassan Fayad

Collaboration à la création
Nicholas Timm
Colas Wohlfahrt
Ghassan Fayad

Programmation et intégration
Marjorie Lazaro
Max Hilland

Gestion de projet
Alice Cumbaa

Gestion de contenus
Alice Cumbaa

Message boîte vocale
Maxime Croteau